10 astuces contre le gaspillage en cuisine - Carnets Gourmands
Accueil Les Tutos MalinsTrucs et astuces 10 astuces contre le gaspillage en cuisine

10 astuces contre le gaspillage en cuisine

Par Céline
127 vues
10 astuces contre le gaspillage en cuisine

Hello les gourmands

Je vous dévoile aujourd’hui 10 astuces pour lutter contre le gaspillage en cuisine

10 astuces contre le gaspillage en cuisine

Lire les étiquettes des produits

Pensez à vérifier les dates de péremption sur les emballage: une bonne partie du gaspillage alimentaire est dû à des produits jetés, parce que périmés.

Selon les produits, les étiquettes peuvent indiquer une DLC, ou une DLUO. La DLC est la Date Limite de Consommation; elle concerne les denrées les plus périssables, dont les produits laitiers, les œufs, la charcuterie… elle indique la date jusqu’à laquelle la denrée est consommable.

Dépassée de plus de quelques jours, elle peut présenter un danger pour la santé

La DLUO, en revanche, est la Date Limite d’Utilisation Optimale : elle vous indique la date jusqu’à laquelle la denrée est à son top. Ensuite ? Elle sera sans doute moins goûteuse, mais pas dangereuse !

Dans tous les cas, lisez l’étiquette. Privilégiez les dates éloignées pour limiter les risques de péremption

Préparer sa liste de course en avance

La meilleure amie du gaspillage alimentaire ? La liste de courses mal faite, incomplète, mal dosée ou même absente ! 

On l’a tous pensé au moins une fois : une liste, mais pour quoi faire, on achète toujours la même chose.

Tout est question de quantités. Sans liste, on achète des produits qu’on a déjà dans les placards,

Dans tous les cas, faites l’inventaire du frigo avant de partir. Estimez le nombre de repas à prévoir et le nombre de personnes à chaque repas. Eviter d’acheter de trop grandes quantités. Et dans l’idéal, prévoyez les menus de la semaine pour acheter ce dont vous avez besoin

Un produit moche c’est aussi un beau produit

Non, la discrimination physique ne s’applique pas qu’à nos soi-disant défauts : les fruits et légumes en sont eux aussi victimes. À peine sortis de terre, les fruits et légumes moches doivent répondre aux exigences de calibrage des centrales d’achat.

Trop petits, trop biscornus, ils sont laissés de côté et finissent, au mieux, en nourriture pour le bétail, au pire, à la poubelle.

la plupart des supermarchés rejettent les produits trop tordus ou déjà fripés, bien que parfaitement comestibles

Sur les marchés, de nombreux producteurs vous feront également un prix sur les tordus 

Gérez votre réfrigérateur

On se le répète assez souvent : acheter frais, c’est mieux. Et si le frais pouvait, aussi, réduire le gaspillage alimentaire ? 

Des courses plus fréquentes engendrent également des stocks plus faciles à gérer, puisque achetés en moins grandes quantités ! 

Quant à gérer leur conservation, pas de panique, on apprend vite. Réservez-les dans la zone du frigo adaptée, et si le frigo en question est vieux, envisagez d’en changer à l’avenir

Les réfrigérateurs récents contrôlent mieux l’humidité et prolongent, par conséquent, la durée de vie des aliments.

Contrôlez tous les jours l’état du bac à légumes, tapissez-le de papier essuie-tout pour absorber le surplus d’humidité et retournez-les pour leur éviter de macérer. Pensez également à mettre les fruits déjà mûrs au frais, et à les sortir du sac avant de les ranger 

Rangez et organisez votre réfrigérateur

À frigo bien rangé, aliments mieux conservés : tel est le mot d’ordre du militant anti-gaspi, 

Ne pas jeter, c’est conserver les aliments aussi longtemps que possible, dans les meilleurs conditions possibles

Rien de plus efficace qu’un réfrigérateur rangé et ordonné. Commencez par repérer la zone la plus froide dans votre frigo : généralement, les niveaux du bas, excepté pour les modèles à froid ventilé où les températures sont homogènes.

Rangez également les achats les plus récents au fond du frigo, afin de consommer les produits plus anciens, aux DLC plus proches, avant les nouveaux.

Un bon nettoyage de son frigo

On aura beau surveiller les produits de près, si le frigo est sale, ils pourriront, tourneront et moisiront deux fois plus vite… pour finir à la poubelle.

Limiter le gaspillage alimentaire, parfois, demande à s’attaquer au ménage. Dans l’idéal c’est une fois par semaine

Misez plutôt sur un nettoyage de fond une fois par mois, accompagné d’un rinçage du bac et d’un bon coup d’éponge sur les étagères une fois par semaine.

En cas de fuite ou de légume pourri, en revanche, pas de quartier, récurez. Utilisez une éponge propre imbibée de vinaigre blanc. Evitez les produits de nettoyage chimiques à proximité des aliments !

Les changements de température favorisent la prolifération des bactéries. On ne laisse pas la porte ouverte trop longtemps

On recycle pour éviter de jeterLa cuisine des restes est un art en soi,

Recycler les restes et réinventer les plats, c’est ludique, économique et écologique. Plutôt que de jeter les restes de plat, emballez-les soigneusement et mettez les au frigo. Le lendemain, alignez les restes dans un joli bento

Boulettes, croquettes et galettes, gratins, quiches et pizzas, omelettes ou ratatouilles, pain perdu et croûtons, salades et soufflés…

Elles sont nombreuses, ces recettes qui se préparent avec les restes de la veille ! Elles évitent le gâchis. Une immense majorité de plats mijotés sont encore meilleurs réchauffés…

Si vous ne savez pas quelle recette adopter, mixez ! Les fruits deviennent smoothies, les légumes se transforment en soupe…

Le congélateur est votre ami

Le congélateur doit remplacer la poubelle. Surveiller les dates de péremption, c’est bien, congeler plutôt que de jeter, encore mieux.

Plats préparés, légumes, fruits, viandes, poissons, ou même herbes aromatiques et sauces, croissants et pain tranché, une immense majorité d’aliments se congèlent facilement.

Attention à ne pas congeler de produits périmés, et à ne pas recongeler un produit décongelé. Le seul moyen, dans ce cas, est de cuisiner l’aliment concerné en cuisson longue pour en éliminer les bactéries, avant de congeler le plat en portions.

Détaillez les légumes en dés et congelez-les en sachets, ou lavez les fruits avant de les congeler, également en sachets. Indiquez la date de congélation sur l’emballage 

Plutôt que de jeter les sauces, bouillons ou jus de cuisson parfumés, versez-les dans un bac à glaçons et laissez refroidir avant de congeler. Il vous suffira de glisser un glaçon dans la casserole au moment du repas.

A emporter c’est bien aussi

Tout le monde connait le doggy bag. Le hic ? Personne n’ose le réclamer, et les restes d’assiettes trop copieuses finissent directement à la poubelle.

en France, le doggy bag peine à s’imposer. Il est pourtant incontournable dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, les portions des restaurants étant de plus en plus imposantes, et souvent impossibles à terminer… surtout quand on compte bien goûter au dessert.

Compostez si vous le pouvez

La lutte contre le gaspillage alimentaire passe aussi par le compost !

Rien ne se perd, tout se transforme, les déchets alimentaires comme le reste. il existe des composteurs de balcon, ou Lombricomposteurs, à base de vers

Quant à composter en appartement, il existe des composteurs de cuisine compacts et sans odeurs, fonctionnant avec un activateur à ajouter aux déchets ! Dans tous les cas, le compost est basé sur la décomposition des déchets par des micro-organismes

En règle générale, tous les déchets végétaux se compostent (fruits, légumes, fleurs, céréales, légumineuses…), ainsi que les coquilles d’œuf broyées, le thé et le café avec leurs filtres, le papier journal, les feuilles mortes. Les aliments gras ou durs sont à éviter, de même que les agrumes.

A savoir !

Plus les déchets sont petits, plus ils se décomposent facilement. N’hésitez pas à déchirer, broyer et découper avant de composter.

2 commentaires
0

2 commentaires

Roselyne 16 mai 2020 - 16 h 52 min

Une petite astuce, j’utilise de temps à autre du concentré de tomate, je prélève ce qu’il me faut de la boîte et réparti le reste dans un bac à glaçons que je congèle puis transferts dans sac congélation. Ainsi lorsque j’ai besoin 1cc de concentré je n’ai qu’à sortir la quantité qu’il me faut!

Répondre
Céline 16 mai 2020 - 22 h 23 min

Très bonne idée Roselyne, je peux le noter dans les astuc3s et faire un lien vers ton blog si tu en as un

Répondre

Laisser un commentaire