Cheesecake aux myrtilles

Par Céline
161 Vues
cheesecake aux myrtilles

Bonjour amis gourmands

Je vous propose de réaliser un délicieux cheesecake aux myrtilles pour terminer votre repas en beauté sur une note bien gourmande ! 😛 

C’est rare de trouver des myrtilles sauvages dans le commerce, alors quand j’ai vu cette énorme barquette de toutes petites myrtilles bien noires à Grand Frais, je me suis ruée dessus!

Les myrtilles, ces petites baies noires si bonnes pour la santé

La myrtille est riche en flavonoïdes, un anti-oxydant puissant, en vitamine C et D, en tanins mais aussi en fibres et catéchines et en potassium. Sans oublier la vitamine A 

Les myrtilles sont des baies délicieuses qui peuvent se manger seules ou être ajoutées à du yaourt, une salade ou une pâtisserie. Malheureusement, si elles sont mal conservées, elles peuvent se ramollir et moisir

Pour les conserver en attendant de les utiliser,  il vous faudra, surtout si vous les avez cueillies vous même, un récipient aéré et propore.

Vous pouvez utiliser un bol en céramique avec des trous. Ssinon gardez les dans la barquette dans laquelle vous avez acheté les myrtilles.

L’important est que le récipient utilisé ait de petits trous pour que les baies soient suffisamment aérées.

Ne les mettez pas dans la partie la plus froide du réfrigérateur, parce qu’elles s’abimeront trop vite

Le mieux est de les conserver sur l’étagère du milieu ou du bas. Évitez de les mettre dans le tiroir à légumes. La plupart de ces compartiments sont trop humides et ne sont pas assez aérés, ce qui peut faire moisir les myrtilles. Ces baies peuvent se conserver pendant 5 à 10 jours maxi au réfrigérateur. (chez moi au mieux elles tiennent 2 jours, elles sont mangées avant lol).

Si vous aimez ces petites baies noires, alors ce cheesecake aux myrtilles, ne peut que vous plaisire !

 

Et puis finalement j’ai opté pour un cheesecake recouvert d’une compotée de myrtilles!

Et alors le résultat est fantastique, ça donne un dessert très crémeux, pas trop sucré. Un bonheur gustatif 🙂

Ces proportions sont pour un moule rond de 18cm de diamètre, si vous voulez un plus gros cheesecake, doublez les proportions

Pour cette recette j’ai utilisé des sablés bretons, mais vous pouvez le faire avec d’autres biscuits secs, (spéculoos, petits beurre, biscuits secs …)

Le saviez vous?

La recette originelle du cheesecake est slave. Il s’agit de la Vatrouchka, un dessert né au sein de la communauté juive polonaise, et d’Europe centrale, plus généralement.

 

Ce gâteau moelleux, réalisé avec du fromage blanc à la saveur aigrelette de type faisselle, des œufs, du sucre, de la farine et parfumé à la vanille, est à l’origine préparé sur une base de pâte sablée très fine.

Le cream cheese (fromage à la crème en français )

Le cream cheese est un fromage à tartiner populaire en Amérique du Nord. C’est un fromage frais généralement industriel, dont la texture est assez lisse et plutôt épaisse.

Proche du mascarpone, des petits-suisses ou du St Môret. Il trouverait ses origines à Philadelphie 

En Amérique du Nord, le fromage à la crème se tartine sur les bagels ou sur du pain.

Il est le principal ingrédient du cheesecake, (dont je vous livre la recette du cheesecake aux myrtilles) et rentre dans la composition de nombreux plats ou desserts. En revache il est riche en matière grasses, il ne vaut donc ne pas en abuser.

Voici la recette des sablés bretons et des spéculoos, si ca vous tente de les réaliser vous même 😕 

Base sablés bretons

sablés breton au beurre salé

sablés breton au beurre salé

Base spéculoos

Réaliser des spéculoos maison

spéculoos maison

Cheesecake aux myrtilles

cheesecake aux myrtilles

cheesecake aux myrtilles

10 astuces pour réussir son cheesecake

Astuce n°1. choisir le bon moule

Le cheesecake se compose de deux voire de trois éléments : une base croquante surmontée d’une garniture crémeuse et d’un topping (coulis généralement ou des fruits frais) qui termine en beauté le gâteau.

La base et la crème étant fragiles, je vous conseille fortement d’utiliser un moule à charnière ou un cercle à pâtisserie extensible pour démouler votre gâteau sans encombre.

Conseil n°2. Etre à la bonne hauteur (une chaise, une échelle .. 😆 )

Un bon cheesecake est réussi quand il est haut. Veillez donc à adapter le diamètre du moule utilisé au nombre de convives et à la quantité de crème pour éviter les gâteaux raplaplas.

Conseil n°3. Ne pas oublier la papier cuisson ou sulfurisé

Pour éviter que la base ou la crème n’accroche au moule lors du démoulage, on beurre la paroi et, deux précautions valant mieux qu’une, on ajoute une bande de papier sulfurisé.

Conseil n°4. Ne pas lesiner sur la base du gâteau

Pour une base parfaite, on ne badine pas sur la quantité de biscuits écrasés et de beurre fondu.Tout en respectant les proportions bien entendu

Si la croûte est trop fine, la crème absorbera le côté croustillant des biscuits et il n’y aura plus de différence de textures entre les deux couches. Vous pouvez étaler ou non la base biscuitée sur les parois.

Conseil n°5. Cream chesse or not cream cheese ?

On ne va pas se mentir, le cheesecake est un gâteau assez riche ai niveau calories.

Comme on ne peut pas revenir là-dessus, on prépare la garniture avec du « cream cheese » comme du Philadelphia ou encore du St Môret, du fromage blanc ou de la ricotta .

Et en ayant la main un peu « lourde », c’est encore mieux ! le cheesecake est The gâteau des gourmands !

Conseil n°6. Etre patient !

Pour préparer son cheesecake, il y a deux écoles : le cru et le cuit.

Selon les recettes, on peut cuire ou non la base et la crème. Cependant, il vaut mieux garder en tête que la plupart des recettes nécessitent une cuisson longue à basse température.

Conseil n°7. Un impact? une craquelure, appelez car…ss non je plaisante !

Pour éviter les craquelures sur le dessus du gâteau, il suffit de le laisser totalement refroidir dans le four éteint.

Conseil n°8. On s’arganise en amont

Le cheesecake est un gâteau qui aime se faire désirer. Il vaut mieux le laisser reposer au frais quelques heures avant de le déguster.

Conseil n°9. Le roi/reine du topping c’est vous !

Pour compléter parfaitement son cheesecake, on ne fait pas l’impasse sur le topping. Un coulis de fruits, une sauce caramel, du chocolat coulant, des fruits frais… On a l’embarras du choix.

Conseil n°10. Une petite pointe d’acidité !

Pour un rendu parfait, on n’oublie pas d’ajouter une pointe d’acidité dans sa crème. Si dans la recette originale, c’est le citron qui apporte cette note acidulée.

On peut jouer avec les jus et zestes d’agrumes (pomélo, yuzu, mandarine etc..), fruits de la passion, ananas, fruits rouges (framboises, groseilles, myrtilles..)

Cheesecake aux myrtilles

 

cheesecake aux myrtilles

Cheesecake aux myrtilles

vote
Type de plat Dessert
Cuisine Française
Portions 6 personnes
Calories 456 kcal

Ingrédients
 

  • 150 g sablés bretons
  • 50 g beurre
  • 250 g ricotta
  • 50 g mascarpone
  • 300 g cream cheese 
  • 75 g sucre
  • 3 œufs
  • 300 g myrtilles sauvages
  • 50 g sucre roux
  • 2 feuilles gélatine

Réalisation
 

  • Commencez par mixer les biscuits jusqu'à obtenir une poudre fine et sans morceaux.
     
  • Faites fondre le beurre à feu doux (il ne doit pas colorer) et ajoutez-le dans le mixer avec les biscuits. Mixez à nouveau.
     
  • Tapissez votre moule de papier cuisson, puis étalez les biscuits au fond du moule.
    Pressez à l'aide d'une cuillère pour obtenir un fond de tarte régulier, puis remonter progressivement pour former les bords du cheesecake.
     
  • Mettez le moule au frais. Préchauffez votre four à 150°C (Th 5)
     
  • Ensuite, mélangez dans un saladier la ricotta, le mascarpone, le cream cheese, puis ajoutez le sucre en poudre et les œufs entiers.
     
  • Mélangez délicatement, puis versez cette préparation dans le moule et mettez à cuite pendant une heure.
    A la fin de la cuisson, il faudra laisser le cheesecake refroidir dans le four éteint.
     
  • Pendant ce temps, préparez le nappage aux myrtilles: faites d'abord tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.
     
  • Mettez ensuite les myrtilles à cuire dans une casserole avec le sucre roux. Dès que le mélange bout, ajoutez les feuilles de gélatine essorées puis coupez le feu.
     
  • Laissez tiédir avant de versez les myrtilles sur le cheesecacke cuit et refroidi.
  • Placez au frigo au moins deux heures (mais idéalement une nuit) avant de déguster!

Apports nutritionnels

Calories: 456kcal (23%)Protéines: 16g (32%)Fat: 20g (31%)Sucre: 53g (59%)
Tags cheesecake, myrtilles
Vous avez fait la recette? n'hésitez pas à la tagguer sur instagram!Mentionner @carnetsgourmands ou tag #carnetsgourmands !

Si vous avez aimé la recette, n’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux ou simplement me laisser un petit mot avant de partir

 

5 1 voter
Evaluation de l'article
close

Abonnez vous à la newsletter du blog !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Abonnez vous à la newsletter du blog

Ne ratez plus une miette des nouveaux articles parus sur le blog !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous devriez aimer

S’abonner
Notifier de
guest
Noter la recette




2 Commentaires
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
une-petite-faim
une-petite-faim
17 septembre 2021 20h56

coucou j’adore les cheesecakes, avec les myrtilles ça doit réveiller les papilles,tellement appétissant, bisous

%d blogueurs aiment cette page :
Cheesecake Aux Myrtilles -